Conférences passées

 

Lundi 30 janvier 2017

Lundi 30 janvier 2017  19h30 <Marie-Françoise Plissart < photographe

dans le cadre de notre collaboration avec DROHME , Contraste propose un cycle de Conférences dans la grande tribune de l'ancien hippodrome de Boitsfort: Ouvert à tous !

 

Marie-Françoise Plissart, photographe, vidéaste explore différents territoires. A commencer par le roman photo : avec Benoît Peeters elle a publié Droit de regards (Minuit 1985). Puis elle s’est promenée dans les villes Bruxelles (Prismes 1998 et 2013) et Mons (Les Impressions Nouvelles en 2009. Le projet Kinshasa, la ville imaginaire (La Renaissance du Livre) avec Filip De Boeck lui a valu le Lion d’or de la Biennale d’architecture de Venise. Une rétrospective, A World without End, lui a été consacrée en 2008 au Fotomuseum d’Anvers. En 2013, elle a réalisé Le Quatrième mur, film sur la rénovation d’un théâtre..Aqua Arbor, a été exposé au Botanique en 2015.

 

Où : Grande tribune de l'hippodrome de Boitsfort

 

Quand :  lundi, 30 janvier 2017, 19h30

Adresse: Grand parking DROHME (au fond ) 

51, chaussee de la Hulpe (en face du 114) 1180 Bruxelles.
Parking gratuit

 

Lundi 07 novembre 2016

Lundi 7 novembre 2016   <Katerna Jebb < photographe

Katerina Jebb

Katerina Jebb was born in England in 1962. After studying drama at St Anne's College, she moved to California to study photography. Her first works were photomontages which she created inside the camera, originating from repeated exposure of a single roll of film.

In 1989 Jebb relocated to Paris and worked for the French newspaper Liberation. In 1991 she was involved in a car accident which paralyzed her right arm. To resolve the inability to hold a camera, Jebb began to employ machines to make life-size images, primarily self-portraits lying herself down  on a high resolution scanning machine. Progressively, she diversified, posing subjects and objects, exploring the medium in parallel with the expanding possibilities in digital technology. Jebb proceeded to remove parts of the scanner to facilitate maximum extension of the subject. The duration of each passage of the scanner echoed early photographic principles, being seven minutes long, therefore demanding of the sitter to lie motionless for 28 minutes.

The resulting images, suspended and life like were embraced as a new visual medium and began to appear in Museums and Galleries, notably The Whitney Museum as part of The Warhol Look (1998), a world touring retrospective. Her early work was published in Life Magazine, The Times and Vogue.Jebb's work has flourished from its photographic origins, proceeding to disrupt the boundaries between mediums. Her photography has made way for video art, installations and sculpture. In her work, Jebb considers the human conditon with arrant sensitivity, offering the viewer a depiction of women that rejects the normalized, commercial female role. Her most recent series, Simulacrum and Hyperbole (2009-2011) offers a critique of women's representation in television and advertising through parodic videos featuring renowned female icons. These works simultaneously evoke laughter and pathos in their observance of the irrationality of popular expectations of women.

 

Où : Grande tribune de l'hyppodrome de Boitsfort

 

Mercredi 20 avril 2016  à 19h

 <Christian Lutz < photographe

Photographe né en Suisse en 1973, il étudie à Bruxelles.

Dans la lignée des photographes documentaires, il s’intéresse aux actions des pouvoirs, constate leur impact sur le fonctionnement des sociétés dans plusieurs pays, en Orient et en Occident. Il critique de façon méticuleuse, quasi sociologique et acerbe différents types de pouvoirs; politiques, économique et religieux, s’ inscrivant dans une trilogie.

"C'est la dimension théâtrale du monde qui m'intéresse. Car il n'y a pas de pouvoir sans mise en scène. Ce sont ses codes de fonctionnement que je cherche à décrypter par l'image” explique-t-il.

 

Jeudi 18 février 2016  à 19h

< Vincent Cartuyvels < historien de l'art

"Au-delà de cette limite, votre ticket n'est plus valable…" 

Aylan kurdi, échoué aux confins des vagues et du sable, fixe le point de passage des tempêtes balayant aujourd'hui les frontières d'orient et d'occident. La violence que les lignes tracées au cordeau ont imposée à des géographies infiniment complexes se précipite dans l'espace même de cette image cruciale.

Du limes romain aux bordures de l'image, quel rôle joue cette frange qui sépare et permet l'identification? Sans elle toute est brouillard et chaos, avec elle surgissent territoires et parcours, centres et marges, arrière-pays et zones tampons, mais aussi voisins, étrangers et migrants circulant sur l'épiderme d'une planète au parcellaire limité, elle-même poussière d'un cosmos en expansion continue. À l'intérieur de ces pré-carrés, au cœur de ces dilatations, quels itinéraires l'artiste peut-il tracer dans  ses projections symboliques? Un propos lui-même nomade sur la question des limites.

 

 
Mardi 26 janvier 2016  à 19h

< Françoise Huguier < photographe

Françoise Huguier

Photographe Française née en 1942, pour qui la photographie est synonyme de voyages, elle parcoure le monde entier depuis son enfance, ce qui forge son caractère si particulier. Photographe documentaire, l’Afrique lui inspire son premier ouvrage «Sur les traces de l’Afrique fantôme ».

L’Afrique lui révèle la connaissance de l’homme, l’intimité des femmes, le Cambodge, ses souvenirs d’enfance, Saint Petersbourg, le huis clos de théâtre humain, Bogota, la religion... Portraitiste humaniste, elle rend l’humanité tellement réelle, qu’elle en devient presque abstraite.

Dans son travail sur les kommounalki, qui se complète d’un film, vestiges du système soviétique, où elle séjourne afin de ressentir l’ambiance, elle parvient à nous faire respirer des univers intimes via des portes entrebâillées.

Depuis quarante ans, elle arpente le monde; de la Sibérie, voyage en solitiaire à l’Afrique, découverte et relations, des défilés de mode aux femmes grosses: « dames en rouge et noirs », des appartements communautaires de Saint Petersbourg aux nonnes colombiennes ou aux jeunes en Asie. 

 

Où : Théatre Marni, rue de Vergnies 25, 1050 Bruxelles

 

Vendredi 27 novembre 2015

 

Conférence deux photographes, deux regards sur l'orient < Thomas Vanden Driesche et Lydie Nesvabda

Photographe né à Leuven, en 1973. Il est diplômé en journalisme et management humanitaire. S’intéressant plus particulièrement à la photographie documentaire, il raconte du réel, en prenant une distance par rapport au sujet. Son analyse de ses lieux de travail est scrupuleuse et précise. Au travers de ses sujets, il met en valeur des mondes clos, des mondes auxquels on ne s’intéresse pas.

Il met en évidence des correspondances entre certains lieux, la Belgique et l’Inde, Charleroi et Jharia, toutes deux, terres de charbonnage, de sidérurgie. Il établit des similitudes entre le monde industriel indien ayant évolué trop rapidement par rapport à sa démographie et le monde post-industriel de la région de Charleroi, qui a provoqué des mutations identitaires, ceux-ci présentant un paternalisme semblable.

 

Lydie Nesvabda 

Photographe née en France en 1973. Elle entreprend ses études de photographe en Belgique.

C’est lors de son travail de fin d’études sur les « clans et tribus » que Lydie choisit son sujet : les « Gitans », groupe qui l’intriguait depuis son enfance dans le nord de la France, au coin de sa rue.

Attirée par leur exotisme, leur écartement, leur mystère, leur mode de vie, les gitans la font migrer, de l’Occident vers l’Orient, en France puis en Espagne, en Roumanie et enfin à leur source, en Inde du Nord.

À chaque fois, elle retrouve les mêmes similitudes dans leur mode de vie ; violence, dureté des relations humaines, manque d’intégration, même regard des autres, même rejet. Un monde clos comme enfermé dans une bulle, inaccessible aux étrangers.

Elle nous montre leur univers de façon très humaine, souvent liant ses contacts au départ de femmes. Elle poursuivra à photographier « l’Humain » dans la majorité de ses travaux. Son travail en Inde sur les « Princesses des bidonvilles de Bombay », commande pour une ASBL, ne montre pas comme souvent, la crasse et la misère des bidonvilles, mais bien la beauté, la dignité de ces femmes des rues. Elle réalise que son profond désir est d’associer ses commandes avec ce travail personnel sur l’humain. 

 

Où : Contraste asbl, 45/47 rue Général Capiaumont 1040 Bruxelles

Quand : Le vendredi 27 novembre  2015  à 19h

 
28/02/2014, 19h00

Conférence de Tanguy Roosen Juriste "Le droit d'auteur et le droit à l'image"

Ancien avocat, Tanguy Roosen est directeur juridique de la SACD-SCAM Belgique, deux sociétés de gestion collective spécialisées dans les domaines audiovisuel, littéraire et graphique en Belgique, en France et au Canada. Dans ce cadre-là, il accompagne les auteurs tout au long de leur parcours artistique en leur dispensant des conseils juridiques et en négociant leurs contrats. Il enseigne le droit d'auteur, la médiation et la négociation à Bruxelles et Paris. Il est passionné de photographie

 

30/11/2013, 15h00

Conférence de Anne De Gelas Photographe

voir son site

 

"T, mon amoureux, le père de mon fils est décédé le 5 avril 2010 d'un accident vasculaire cérébral. Il est tombé à côté de nous sur une plage de la mer du nord.
La violence de sa mort m'a placé devant un grand vide... un silence qui résonnait dans ma tête auquel faisait écho un ciel bleu intense de l'absence d'avion du aux cendres d'un volcan en colère, ma colère.
Face à cette perte, je me suis enfoncée dans mon travail quotidien de journal intime que je poursuis depuis plus de 10 ans, en y inscrivant ma souffrance, mais aussi ce trop-plein de vie qui bouillait en moi. Cette expérience aussi intime soit-elle, je la reconnaissais, dans les mots des autres qui très vite m'ont approchée pour parler de leur expérience de la mort et du deuil. Ces blessures difficiles à dire trouvent rarement un interlocuteur, cet échange si nécessaire pourtant, car un défunt reprend un peu vie au travers des paroles partagées."

 

Quand : le 30 novembre 2013 à 15h

Où : 45-47 rue Général Capiaumont - 1040 Bruxelles

Entrée libre ouverte à tous - Inscription obligatoire par mail ou sur place

 

Nous proposons des cycles de conférences rencontres ouvertes au public. Réservation indispensable, l'entrée est gratuite.  Les conférences rencontres ont pour vocation d’inviter le grand public et les professionnels à découvrir des nouveaux talents ou des photographes de renom.

 


19/04/2013, 19h00

Conférence de Sandrine Lopez Thème : "Autour du processus créatif"

 

"Nous pouvons (devons ?) tous, à n’importe quel moment de notre parcours, nous interroger

sur ce que signifie le désir (ou la nécessité parfois) d’investir le vaste champ de la création artistique.

S’engager dans un processus de création ouvre l’espace à de multiples questionnements, tant sur

le sens à donner aux actes posés (pourquoi faire ?) que sur l’organisation même de tout le processus (comment faire ?).

Bien au-delà de l’idée d’une « recette » qui serait applicable à tous, il s’agira ici d’appréhender différents aspects, différentes phases ou étapes qui peuvent venir rythmer le processus créatif et, peut-être, d’en éclaircir les enjeux"

 
Mercredi
05/12/2012, 19h00

Conférence du Collectif "Caravane"

 

Le collectif CARAVANE a été créée par d'anciens élèves. Il propose une photographie documentaire et sociale qui s’attache aux expériences et aux réalités humaines. Depuis sa création il y a plus de trois ans, il s’enrichit de rencontres et des territoires se sont révélés, ici et ailleurs.

Thème : "de la création à la vie d'un collectif photographique"

Vendredi
19/10/2012, 19h30

Conférence de André Soupart: Thème : "Introduction à la philosophie de l'image photographique"

Ciéaste, photographe, professeur de phtyographie argentique chez Contraste
Dans son travail photographique sur le corps et les éléments du paysage,
il exprime le sentiment d'appartenance de l'être à la nature, en intégrant le corps à l'eau et aux rochers ou en procédant par analogies formelles, par glissement.

 

Dimanche
27/11/11 à 16h

Visite de l'expo en compagnie du Collectif Caravane

Le collectif CARAVANE présente des travaux inédits issus de l'immersion dans différents univers en Belgique, dans les Balkans, en Espagne, en Turquie ou au Québec. Une invitation en son et en images à partager l'intimité de ces bouts du monde. 

 

Vendredi
30/09/11 à 19h

Conférence de Cedric Gerbehaye

Présentation de son travail "Congo in Limbo" - DRC et "Land of Cush - Sud-Soudan (2011) " exposé à Visa pour l'image.

 

Vendredi
4/02/11 à 19h

Conférence du photographe Jean Dominique Burton

Il vient nous parler de son parcours, sa bibliographie, ses projets...  et son dernier livre Matonge/ Matonge.

 

Dimanche
6/06/10 à 17h

Conférence sur le droit à l'image et le droit d'auteur

par Marie Gybels Directrice gérante de la SOFAM, société de gestion collective des droits d'auteur spécialisée dans les arts visuels et Marc Isgour avocat au Barreau de Bruxelles spécialiste en droit des médias, de l'information et de la communication.

 

Samedi
24/04/10, 17h

Conférence sur Jeff Wall par Catherine Mayeur

Historienne de l'art, professeur d'histoire de l'art, critique d'art et conférencière

 

Dimanche
07/03/2010, 17h

Conférence de André Soupart Cinéaste, photographe

" Qu'est-ce que la photographie" (introduction à la philosophie de l'image photo)?
Chargé de cours de Photographie et de réalisations audiovisuelles à l'IHECS (Institut des Hautes Etudes des Communications Sociales).
Dans son travail photographique sur le corps et les éléments du paysage, il exprime le sentiment d'appartenance de l'être à la nature, en intégrant le corps à l'eau et aux rochers ou en procédant par analogies formelles, par glissement.

 

Samedi
29/11/2008, 18h

Conférence et débat avec le collectif Luna.

"Un collectif de photographes, pourquoi?"
Luna est une association internationale de photographes créée en 2003. Leur vision et point commun est le reportage socialement engagé et responsable. Plusieurs membres de Luna (Markus Lokai, Frédéric Pauwels et Christophe Smets) vont nous faire découvrir leur travail et leur vision commune du reportage. Une séance de questions-réponses suivra pour mieux comprendre le fonctionnement et les objectifs d’un collectif de photographes.

 

Vendredi
15/02/2008, 19h30

 

Conférence de Mark Plehiers

Docteur en chimie et photographe.
"Histoire des évolutions technologiques en photographie: de l'argentique au numérique". Tout savoir sur ce qu'il se passe lorsque vous appuyez sur le petit bouton de votre appareil photo, en argentique et en numérique.

 

Vendredi
12/05/2006, 19h

 

Conférence de Pierre Cordier

Inventeur du Chimigramme
www.pierrecordier.com

 

Vendredi
24/3/2006 à 19h

Conférence Thomas Chable

Photographe, 
"Une autre manière de faire du reportage".

 

Vendredi
10/02/2006, 19h

Conférence de Mark Plehiers

Docteur en Chimie et photographe.
 " Les grandes lignes de l'histoire de la photographie à travers la chimie et l'optique"

 

Vendredi
18/11/2005, 19h

Conférence de André Soupart

Cinéaste, photographe
Chargé de cours de Photographie et de réalisations audiovisuelles à l'IHECS (Institut des Hautes Etudes des Communications Sociales).
Dans son travail photographique sur le corps et les éléments du paysage,
il exprime le sentiment d'appartenance de l'être à la nature, en intégrant le corps à l'eau et aux rochers ou en procédant par analogies formelles, par glissement.

 

Vendred
18/02/2005, 19h

Rencontre avec André GOLDBERG

Photographe, responsable du secteur des arts plastiques au Centre culturel Jacques Franck, depuis 2001. Professeur de photographie à l'I.H.E.C.S., depuis 2001 et professeur de photographie et de vidéo au C.A.D., depuis 2004.

Cette soirée sera l'occasion de retracer le parcours photographique et cinématographique d'André Goldberg depuis le début des années 1990 à nos jours. En visionnant les premiers travaux de portraits en noir et blanc jusqu'aux natures mortes en couleur, ainsi que le photogramme qui est sa préoccupation actuelle. Ensuite nous aborderons l'univers du cinéma d'essai documentaire sur l'art contemporain et la vidéo, notamment dans ses collaborations avec le chorégraphe Matteo Moles.

 

Samedi
16/10/2004, 18h

Conférence de Georges Vercheval

Directeur honoraire et fondateur du Musée de la photographie de Charleroi. Président de l'association "Culture et démocratie".
" La Photographie pour qui ?... Pourquoi ?"

 

Vendredi
04/06/2004, 19h 

Conférence de Jean–Louis Godefroid

Directeur de l'Espace photographique Contretype.
Jean-Louis Godefroid créa en 1978 l'association Contretype et dès 1981 un lieu d'exposition permanente dédié à la photographie à Bruxelles:  "L'Espace Photographique Contretype". Ce projet , résolument consacré à la photographie d'auteur, a participé à l'émergence de toute une génération de photographes belges, a contribué à l'information et à la circulation des idées en accueillant d'une part la scène photographique internationale à Bruxelles et d'autre part en diffusant nos meilleures productions à l'étranger.

 

Vendredi
24/10/2003, 19h

Conférence de Patrick Zachmann

Photographe et membre de l'agence Magnum depuis 1990

Il se consacre à des reportages au long cours qui mettent à jour la complexité des communautés dont il questionne l'identité et la culture. Il collabore avec les plus grands journaux et magazines internationaux. Auteur de plusieurs livres, expositions et films, son oeuvre a été récompensée par de nombreux prix.

 

Vendredi  
20/06/2003, 19h

Conférence de Christian Carez

Photographe, 
Le monde qui nous entoure, par le biais de la photographie documentaire et surtout (de plus en plus) par celui de la fiction et de la complémentarité " images-textes ".

 

Vendredi  
30/05/2003, 19h

Conférence de Gilbert Fastenaekens

Photographe, 
Un questionnement sur le sens profond de la ville et de son développement, autant que son fondement et la logique qui y a cours. L'ensemble des œuvres photographique récentes, présente principalement des éléments de paysage urbain qui implique progressivement le spectateur, d'un traitement plutôt sculptural de l'architecture à une vision de plus en plus ouverte, poétique, voire théâtrale de la ville.

 

Vendredi
02/05/2003, 19h

Conférence de Pierre Radisic

Photographe, 
Le Corps…sa peau, ses plis et sa mécanique. Matière scrutée, sculptée et réenvisagée. Le Corps ou un récit imaginaire, obsessionnel et sensuel.
(conférence réservée à un public majeur et averti)

 

Vendredi
 28/03/2003, 19h

Conférence de Gaël Turine

Photo-journaliste, 
Inspiration: "Témoignages au travers de photographies sociales et humaines, d'ailleurs..."

 

Vendredi
 24/01/2003, 19h

Conférence de Bruno Stevens

Photo-journaliste, 
Inspiration: "Actualité Internationale , zones de tensions : Palestine, Afghanistan...