Depuis 29 ans, Contraste enseigne la photographie au grand public.

Mettre au point. Impressionner. Développer. Révéler. Maîtriser la technique. Eduquer l’oeil. La mission de l’atelier Contraste est d’enseigner toutes les aptitudes nécessaires à une pratique photographique de qualité.

En partageant leurs expériences du métier et leur passion du médium, les professeurs, tous issus d’écoles d’art, initient aux bases et perfectionnements de la photographie.

NEWS

Expo “dialogue”:  Les Particules, le conte humain d’une eau qui meurt:

Contraste invite Manon Lanjouère à dialoguer avec cinq élèves de l’Atelier sur la notion de « Problématique environnementale, écologie et utopie » par le prisme de la photo et des sciences. Elle présentera sa série :  Les Particules, le conte humain d’une eau qui meurt en regard des travaux de Delphine Dubois, Viviane Cangeloni, Marielle Geerinckx, Catherine Rombouts, Charlotte de Schutter, et propose une exposition intitulée  Des Mondes Habitables ? 

Infos < 

Vernissage: vendredi 26 janvier 24 -19h

Ouvert jeudi et vendredi 17/20h
samedi et dimanche 14/18h du 27 janvier au 25 février 2024

Lecture de portfolios

Dans le cadre du Brussels Photo Festival, Contraste et Hangar organisent une lecture de portefolios ouverte aux artistes photographes qui désirent un avis sur leur travail, le dimanche 11 février 2024

Public : photographes, artistes visuels. 12 places. 

Lecteurs(trices) : 

  • Catherine Henkinet (ISELP)
  • Olivier Grasser (Contretype)
  • Pauline Caplet (L’enfant sauvage)
  • Gil Bauwens (Galerie Lee-Bauwens)

voir

Stage Art et Sciences avec Manon Lanjouere et Alice Pallot

Les artistes feront découvrir aux élèves des moyens créatifs propres à leurs pratiques respectives,

Pendant ce stage, les élèves découvriront une autre matérialité du medium photographique et pousseront les frontières de ce dernier dans le cadre défini d’un territoire marin.

Lors de ce stage, nous insisteront sur la transformation de données scientifiques comme materiel créatif.

Un programme précis sera publié courant octobre.

Samedi 20 et dimanche 21 janvier et Samedi 27 et dimanche 28 janvier 2024.

< infos

Stage photo et yoga à Pondichery

Accompagné par les photographes Nicolas Van Brande et Alice Pallot, pour la partie photo et Ganesh pour la partie Yoga pour tous niveaux (de débutant à avancé), combiner l’art de la méditation et la création d’images dans une magnifique maison au bord du fleuve et de la mangrove.

17 au 27 février 2024

< infos

Inscriptions aux ateliers hebdos rentrée janvier 2024

Suivant votre niveau : “Initiation de base” ou “Recherche photographique”. Contraste vous propose une approche de la photographie pour différents publics de tous niveaux.

Renseignements:

Voir >

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
2 days ago

L’exposition « Des Mondes habitables » chez #ateliercontraste dans le cadre du @photobrusselsfestival est ouverte jusqu’au 25 février 2024!
Ouvert jeudi et vendredi 17-20h et samedi et dimanche 14-18h!

Contraste invite @manonlnjr à dialoguer avec cinq élèves de l’Atelier sur la notion de « Problématique environnementale, écologie et utopie » par le prisme de la photo et des sciences.

Delphine Dubois présente « Printemps silencieux » qui mêle vidéos et photographies: « C’est un temps bizarre où les oiseaux, qui pourtant disparaissent, reviennent dans notre champ de vision, notre attention, notre parole. Les oiseux reviennent ou plutôt : on y pense plus souvent, on en parle davantage, on tend l’oreille, (…) on se cramponne à leurs bienfaits, on les regrette déjà. Comme si on essayait de les entendre mieux (de les entendre enfin) au moment où ils s’en vont » - Marielle Macé – Une Pluie d’oiseaux
Dans son ouvrage « Silent spring », publié en 1962, la biologiste américaine Rachel Carson alerte ses contemporains sur les effets néfastes des pesticides sur l’environnement et en particulier sur les oiseaux. Malgré ce cri d’alarme précoce, malgré toute l’admiration que l’être humain porte à l’oiseau, pour son chant, pour sa capacité à voler, pour l’enchantement qu’il scucite, son sort ne s’est pas amélioré…. à découvrir jusqu’au 25 février 2024 !
... Voir plusVoir moins

L’exposition « Des Mondes habitables » chez #ateliercontraste dans le cadre du @photobrusselsfestival est ouverte jusqu’au 25 février 2024!
Ouvert jeudi et vendredi 17-20h et samedi et dimanche 14-18h!
Contraste invite @manonlnjr à dialoguer avec cinq élèves de l’Atelier sur la notion de « Problématique environnementale, écologie et utopie » par le prisme de la photo et des sciences.
Delphine Dubois présente «  Printemps silencieux » qui mêle vidéos et photographies: « C’est un temps bizarre où les oiseaux, qui pourtant disparaissent, reviennent dans notre champ de vision, notre attention, notre parole. Les oiseux reviennent ou plutôt : on y pense plus souvent, on en parle davantage, on tend l’oreille, (…) on se cramponne à leurs bienfaits, on les regrette déjà. Comme si on essayait de les entendre mieux (de les entendre enfin) au moment où ils s’en vont » - Marielle Macé – Une Pluie d’oiseaux
Dans son ouvrage « Silent spring », publié en 1962, la biologiste américaine Rachel Carson alerte ses contemporains sur les effets néfastes des pesticides sur l’environnement et en particulier sur les oiseaux. Malgré ce cri d’alarme précoce, malgré toute l’admiration que l’être humain porte à l’oiseau, pour son chant, pour sa capacité à voler, pour l’enchantement qu’il scucite, son sort ne s’est pas amélioré…. à découvrir jusqu’au 25 février 2024 !Image attachmentImage attachment
4 days ago

L’exposition « Des Mondes habitables » chez #ateliercontraste dans le cadre du @photobrusselsfestival est ouverte jusqu’au 25 février 2024!
Ouvert jeudi et vendredi 17-20h et samedi et dimanche 14-18h!

Contraste invite @manonlnjr à dialoguer avec cinq élèves de l’Atelier sur la notion de « Problématique environnementale, écologie et utopie » par le prisme de la photo et des sciences.

@vivianecangeloni présente « Mission Vénus23 » : Nous sommes de la même nature que le ciel, les étoiles, le soleil, nous sommes poussière d’étoiles et univers à part entière.
Ces propos de l’astrophysicien Hubert Reeves ont légitimité mon ressenti de relation intime avec le cosmos comme habitat. J’ai souvent regardé Vénus se lever, si brillante que jadis on la croyait étoile. Vénus si proche de notre planète bleue. Vénus qui depuis les limbes mythologiques enchante notre imaginaire pour célébrer la beauté et l’amour...

Entre ciel et terre, mission de repérage Vénus23 nous rapporte des informations visuelles mêlant fiction et réalité. C’est la première étape d’une exploration à partir de la cosmologie de la relation de l’homme avec son habitat terrestre… à découvrir jusqu’au 25 février 2024!
... Voir plusVoir moins

L’exposition « Des Mondes habitables » chez #ateliercontraste dans le cadre du @photobrusselsfestival est ouverte jusqu’au 25 février 2024!
Ouvert jeudi et vendredi 17-20h et samedi et dimanche 14-18h!
Contraste invite @manonlnjr à dialoguer avec cinq élèves de l’Atelier sur la notion de « Problématique environnementale, écologie et utopie » par le prisme de la photo et des sciences.
@vivianecangeloni présente «  Mission Vénus23 » : Nous sommes de la même nature que le ciel, les étoiles, le soleil, nous sommes poussière d’étoiles et univers à part entière.
Ces propos de l’astrophysicien Hubert Reeves ont légitimité mon ressenti de relation intime avec le cosmos comme habitat. J’ai souvent regardé Vénus se lever, si brillante que jadis on la croyait étoile. Vénus si proche de notre planète bleue. Vénus qui depuis les limbes mythologiques enchante notre imaginaire pour célébrer la beauté et l’amour...
Entre ciel et terre, mission de repérage Vénus23 nous rapporte des informations visuelles mêlant fiction et réalité. C’est la première étape d’une exploration à partir de la cosmologie de la relation de l’homme avec son habitat terrestre… à découvrir jusqu’au 25 février 2024!Image attachmentImage attachment+1Image attachment
4 days ago

L’exposition « Des Mondes habitables » chez #ateliercontraste dans le cadre du @photobrusselsfestival est ouverte jusqu’au 25 février 2024!
Ouvert jeudi et vendredi 17-20h et samedi et dimanche 14-18h!

Contraste invite @manonlnjr à dialoguer avec cinq élèves de l’Atelier sur la notion de « Problématique environnementale, écologie et utopie » par le prisme de la photo et des sciences.

@charlotte.deschutter présente la série « L’or blanc est éternel »: Dans un monde où les rêves maternels prennent vie au travers d’images idylliques de la mère nourrissant tendrement son enfant, le choix de l’allaitement maternel, créateur de l’or blanc, se dessine comme une quête sacrée. Telles des héroïnes modernes, les mères s’engagent dans cette aventure empreinte de dévouement. Cependant, il est crucial de reconnaître que cet or blanc tant désiré peut, en réalité, porter atteinte à la santé des nourrissons, mettant en péril les enfants tout en plongeant certaines mères dans les méandres de difficultés psychologiques. L’image idéale de la mère allaitante s’est inscrite dans l’imaginaire féminin dès l’enfance, influençant profondément leurs aspirations maternelles. Toutefois, à mesure qu’elles naviguent dans les eaux tumultueuses de la réalité, certaines réalisent que cet idéal peut cacher des risques insoupçonnés. Les PFAS, ces polluants éternels, sont des composés persistants qui se nichent dans divers produits de notre quotidien, imprégnant même notre environnement… à découvrir jusqu’au 25 février 2024 !
... Voir plusVoir moins

L’exposition « Des Mondes habitables » chez #ateliercontraste dans le cadre du @photobrusselsfestival est ouverte jusqu’au 25 février 2024! 
Ouvert jeudi et vendredi 17-20h et samedi et dimanche 14-18h! 
Contraste invite @manonlnjr à dialoguer avec cinq élèves de l’Atelier sur la notion de « Problématique environnementale, écologie et utopie » par le prisme de la photo et des sciences.
@charlotte.deschutter présente la série « L’or blanc est éternel »: Dans un monde où les rêves maternels prennent vie au travers d’images idylliques de la mère nourrissant tendrement son enfant, le choix de l’allaitement maternel, créateur de l’or blanc, se dessine comme une quête sacrée. Telles des héroïnes modernes, les mères s’engagent dans cette aventure empreinte de dévouement. Cependant, il est crucial de reconnaître que cet or blanc tant désiré peut, en réalité, porter atteinte à la santé des nourrissons, mettant en péril les enfants tout en plongeant certaines mères dans les méandres de difficultés psychologiques. L’image idéale de la mère allaitante s’est inscrite dans l’imaginaire féminin dès l’enfance, influençant profondément leurs aspirations maternelles. Toutefois, à mesure qu’elles naviguent dans les eaux tumultueuses de la réalité, certaines réalisent que cet idéal peut cacher des risques insoupçonnés. Les PFAS, ces polluants éternels, sont des composés persistants qui se nichent dans divers produits de notre quotidien, imprégnant même notre environnement… à découvrir jusqu’au 25 février 2024 !Image attachmentImage attachment+2Image attachment
1 week ago

Aujourd’hui #ateliercontraste a reçu Catherine Henkinet @iselp_brussels Pauline Caplet @enfantsauvagebxl Gil Bauwens @leebauwensgallery
Dans le cadre du @photobrusselsfestival pour une lecture de portfolios ouverte aux artistes photographes désirant avoir un avis sur leur travail !
Merci aux lecteur.ices et aux artistes pour ce beau moment d’échange et de partage!
L’exposition Des Mondes habitables, est visible jusqu’au 27 février 2024 chez #ateliercontraste !
... Voir plusVoir moins

Aujourd’hui #ateliercontraste a reçu Catherine Henkinet @iselp_brussels Pauline Caplet @enfantsauvagebxl Gil Bauwens @leebauwensgallery 
Dans le cadre du @photobrusselsfestival pour une lecture de portfolios ouverte aux artistes photographes désirant avoir un avis sur leur travail ! 
Merci aux lecteur.ices et aux artistes pour ce beau moment d’échange et de partage! 
L’exposition Des Mondes habitables, est visible jusqu’au 27 février 2024 chez #ateliercontraste !Image attachmentImage attachment+1Image attachment
4 weeks ago

Stage à Oostduinkerke avec nos élèves !! #ateliercontraste avec Manon Lanjouère et Alice Pallot dans le cadre de notre année thématique art et sciences ! Merci à toustes et bravo pour votre travail ! ... Voir plusVoir moins

Stage à Oostduinkerke avec nos élèves !! #ateliercontraste avec @manonlnjr et @alice.pallot dans le cadre de notre année thématique art et sciences ! Merci à toustes et bravo pour votre travail !Image attachmentImage attachment+3Image attachment
Load more

NOUS TROUVER